En appartement ou en maison, un chien qui aboie est une nuisance sonore pour le voisinage. Comme tout bon maître qui se respecte, vous appréciez que votre chien garde votre logement en votre absence. En revanche, personne ne peut supporter bien longtemps un chien qui aboie non-stop…Alors, quoi faire ? NaturÔpoil vous conseille et vous accompagne dans votre réflexion.


1. Respecter d’abord quelques règles de bon sens

Commencez par réfléchir aux causes des aboiements de votre chien en votre absence et changez-lui, si nécessaire, ses habitudes.

Votre chien aboie-t-il pour « garder » (aboiement ponctuel) ?
- dans le jardin, ne laissez pas accéder votre chien du côté où passe du monde. Réservez-lui un espace au calme.
- dans la maison ou l’appartement, ne laissez pas accéder votre chien à la porte d’entrée d’où il peut surveiller les allées et venues, ni au balcon ou encore par exemple aux portes-fenêtres…

Votre chien aboie-t-il de solitude (aboiement continu) ?
- un chien qui souffre du syndrome comportemental HSHA (hyper sensibilité hyper activité) est un chien qui n’accepte pas d’être seul. NaturÔpoil vous conseille de rapidement revoir votre hiérarchie maître / chien. Pour cela, allez dans un club d’éducation canine. NaturÔpoil peut également vous conseiller de bons comportementalistes.
- restreignez au maximum l’espace de vie de votre chien lors de vos absences. Créez-lui un espace « d’attente » douillet et rassurant. Souvent une cage de transport fait très bien l’affaire ! NaturÔpoil peut vous conseiller sur les différents modèles qui existent.
- ne faites pas de « rituel de départ », cela stresse votre animal. Ignorez-le une 10aine de minutes avant de partir (ne dites rien, ne le regardez plus). Si possible, mettez chaussures et veste également en avance…Ayez une attitude calme et détachée. Même si votre chien vient vers vous, tournez-lui les talons, c’est pour son bien ! Ceci est également valable pour les 10 premières minutes à votre retour !
- pour certains chiens, la télé ou la radio allumées jouent un rôle distrayant et leur tiennent « compagnie ». Cela ne coûte pas grand-chose d’essayer…

2. Il vous faut une solution rapide et efficace ?

Le voisinage s’est plaint et vous devez stopper net les nuisances sonores de votre compagnon. NaturÔpoil vous recommande deux solutions très efficaces et qui respectent votre animal.

- Le collier anti-aboiement à spray : votre chien aboie et immédiatement un jet froid et surprenant lui cloue le bec. Ce jet part du collier et lui arrive sous la gueule. Inodore ou à la citronnelle, cette solution de collier à spray est douce et efficace sur la majorité des chiens.
Tarif (août 2011) = 69,90€ (marque INNOTEK)


- Le collier anti-aboiement électrostatique : votre chien aboie et immédiatement un signal sonore se déclenche. Votre chien aboie encore et, cette fois, il reçoit du collier une petite décharge (adaptée au poids et à la taille de votre chien bien sûr !). La fois suivante, le signal sonore suffira à faire taire votre chien. La décharge est désagréable mais ne fait pas souffrir l’animal !
Tarif (août 2011) = 69,90€ (marque PETSAFE)


Enormes avantages de ces colliers : ils agissent de manière autonome et ils « punissent » immédiatement le chien au moment où il aboie. De plus, le chien n’associera pas ces « corrections » à leur maître, donc aucun risque de changement d’attitude entre maître et chien !

A noter : NaturÔpoil ne vend jamais un collier anti-aboiement quel qu’il soit sans l’accompagner d’explications lors de la première utilisation. Alors, n’hésitez pas à venir demander conseils.