Le marché des antiparasitaires propose un large choix et il n’est pas évident de s’en sortir ! Comment choisir le bon pour son animal ? Quelle formule : collier, pipette, spray, comprimé… ? Naturelle ou chimique ?


NaturÔpoil vous présente ci-dessous, le plus objectivement possible, les choix qui s’offrent à vous. Dans cet article, on entendra par « antiparasitaire », un produit préventif, pour protéger des puces et des tiques votre chien ou votre chat. Ne sont pas pris en compte les antiparasitaires internes (contre les vers intestinaux) et les antiparasitaires curatifs, qui traitent habitats ou animaux infestés.

Insectifuge ou Insecticide ?

Avant de choisir la forme de votre antiparasitaire, vous devez choisir son principe de fonctionnement : NATUREL ou CHIMIQUE ?

Choix du naturel :
On parle d’insectifuge = produit répulsif, donc qui ne « tue » pas. Il sert à éloigner les puces et les tiques avant qu’elles ne sucent le sang de l’animal. Suffisant pour des animaux d’appartement, de ville ou qui sont systématiquement examinés et brossés après une promenade. Un insectifuge part à l’eau.

Choix du chimique :
On parle d’insecticide = produit qui tue les puces et les tiques, après qu’elles aient percé la peau de l’animal et sucé l’insecticide présent dans l’épiderme. Recommandé pour les animaux qui sont souvent en pleine nature. Un insecticide résiste à l’eau.

Bon à savoir : il est possible de coupler naturel et chimique. NaturÔpoil peut vous conseiller en magasin sur lesquels associer pour un résultat efficace mais non toxique pour votre animal.


Sur le pelage, dans la peau ou dans le sang ?

Pour faire simple, toutes les formules présentées ci-dessous peuvent être naturelles ou chimiques. NaturÔpoil ne juge pas ici leur efficacité. Sont uniquement présentés leur fonctionnement. A vous d’opter pour ce qui correspond le mieux au mode de vie de votre animal. N’hésitez pas à venir en magasin demander conseils.

Formule A : le collier. Il diffuse sur le pelage au niveau du cou. Son action dure généralement plusieurs mois. Il est facile de l’ôter en cas d’intolérance au niveau de la peau. Personnes sensibles, enfants et autres animaux doivent s’abstenir de le toucher.

Formule B : la pipette. Elle se déverse au niveau du cou (en 1 point pour les SPOT ON, en ligne jusqu’au milieu du dos pour les LINE ON). Le produit disparaît au toucher au bout de 24 à 48h. Elle dure généralement 1 mois.

Formule C : le comprimé. Il doit être avalé pour passer dans le tube digestif puis dans le sang. Il n’y a aucune trace extérieure. Il dure généralement 1 à plusieurs mois.

Formule D : le spray. Il se met sur le pelage. Personnes sensibles, enfants et autres animaux doivent s’abstenir de le toucher. Possibilité d’ôter le produit à l’aide d’un shampooing en cas d’intolérance. Il peut généralement être remis toutes les semaines.

A noter : Le choix d’un antiparasitaire n’est pas anodin. Il vous faut prendre le temps d’y réfléchir. Un antiparasitaire, quel qu’il soit, a des conséquences bien sûr positives car préventives pour votre animal face à des maladies qui peuvent être mortelles. Mais un antiparasitaire a aussi des conséquences qui peuvent être non négligeables pour votre animal, pour son environnement et pour vous. NaturÔpoil est là pour prendre le temps de vous écouter et de vous conseiller.