Conseil pratique

Juillet 2009 / Comment réagir avec votre chien face à sa peur des bruits violents ?

Soudain, vous entendez un feu d’artifice non loin, un pétard lancé dans la rue, un coup de tonnerre ou encore un coup de fusil…Vous savez tout de suite de quoi il s’agit. Mais il y a des phénomènes naturels et des bruits de fête ou de chasse qui affolent naturellement les chiens.


Tremblements, raideurs, yeux de chien malheureux, chute de poils, oreilles couchées en arrière…les signaux de stress de votre compagnon sont multiples.

* A éviter :

En pareille situation, ne faites surtout pas l’erreur classique mais ô combien dommageable pour votre chien de le rassurer en le caressant, en le prenant dans vos bras, en lui disant « c’est rien »…

En adoptant ce comportement, que pensez-vous que votre animal comprenne ? La caresse n’est-elle pas une récompense, un moyen de féliciter ? En le prenant dans vos bras, n’êtes-vous pas en train de l’alerter : « attention ! il y a un bien danger » ? En lui disant « c’est rien », qui sonne comme « c’est bien », ne risque-t-il pas de mal l’interpréter ?

* Conseils :

Tachez de faire comme si de rien n’était, allez même jusqu’à jouer avec lui pour faire diversion, parlez lui sur un ton banal voire enjoué…


Sortez sa friandise préférée et donnez-lui après lui avoir demandé un « assis », un « couché » ou ce que vous voulez ! Mais attention : ne récompensez pas votre chien sans lui avoir demandé quelque chose au préalable ! Il ne faudrait pas qu’il assimile « j’ai peur, mon maître me récompense, c’est donc bien d’avoir peur »…

Si votre animal est vraiment très anxieux et agité, n’hésitez pas à venir demander conseils au magasin.

Juin 2009 / Protégez intelligemment votre animal pendant vos voyages !

Comment votre animal voyage-t-il en voiture ? A-t-il droit à autant de sécurité que vous, que vos enfants ? Qu’avez-vous prévu pour lui en cas d’accident ?

  • En voiture, en cas de choc brutal, si l’animal n’est pas en cage ou attaché, il risque d’être projeté violemment, de s’échapper loin du lieu du traumatisme, de mordre s’il est blessé, de créer un autre accident s’il divague…Tous ces risques entraînent en général une issue bien malheureuse…
  • Et s’il fait chaud ? Ouvrez-vous votre fenêtre, au risque que le chien passe la tête et attrape une infection aux oreilles ou aux yeux ? Ou pire, qu’il bascule par la fenêtre ?
  • Et au moment d’ouvrir le coffre ou la porte de la voiture, reste-t-il sagement assis sans risquer d’aller sur la route ?

 Cage T7, cage pour très grand chien

La solution la plus sûre : la CAGE de TRANSPORT, voire le harnais spécial de sécurité.

A NaturÔpoil, les cages de transport ont un excellent rapport qualité/prix, parce que la sécurité de vos compagnons est essentielle ! Elles ont la norme IATA pour les transports aériens. Elles sont faciles à nettoyer, à monter ou à démonter, à déplacer et elles sont garanties 6 mois.

Cage T4, cage pour chien de taille moyenne

Conseils :

- Des roues sont disponibles (en supplément) pour déplacer sans effort la cage en expo, à l’aéroport…
- A la maison, vous pouvez utiliser la cage de transport comme une niche. En votre absence, votre chien y sera tranquille. Fini les problèmes de destruction !
- La nuit, y mettre votre chiot peut l’aider à devenir propre plus rapidement.
- Attention au choix de la cage ! Son système de fermeture, la matière de sa coque et ses aérations doivent être de qualité pour offrir confort ET sécurité.
- Attachez la cage à votre véhicule pour lui éviter de glisser dans les virages ou d’être projetée en cas de freinage brutal.
- Collez à l’arrière de votre véhicule un autocollant « Animal à bord » (disponible à NaturÔpoil). En cas d’accident, les secouristes savent qu’ils doivent retrouver un animal. Pour faciliter leur travail, ayez dans votre portefeuilles un moyen d’identification de l’animal (numéro de tatouage / puce ou même une photo).

Mai 2009 / Avez-vous une trousse de secours pour votre animal ?

NaturÔpoil vous conseille vivement d’avoir une petite trousse de secours adaptée à toutou et minou. Pourquoi autant de précaution alors que bien souvent vous n’avez même pas un pansement pour vous ?! Tout simplement parce qu’un animal n’a pas toujours conscience du danger et qu’il joue parfois avec le feu ! En cas de pépin, mieux vaut agir vite et bien…

1. Choisissez une trousse adaptée à vos besoins : une valisette rigide sera idéale pour la voiture, tandis qu’une trousse souple (de type trousse de toilette) pourra se glisser plus facilement dans un sac à dos.

2. Pensez aux « indispensables » : un antiseptique, de l’éosine pour assécher une petite plaie, des compresses, des bandages, du sparadrap, une paire de ciseaux à bouts ronds (disponible à NaturÔpoil), un crochet à tiques (disponible à NaturÔpoil), une pince à épiler.

Crochets pour ôter efficacement les tiques !

3. Et puis, il y a les petits « plus » qui, en fonction de votre animal, de ses lieux de sortie, des saisons…pourraient lui sauver la vie !

  • Il aime flâner sur la pelouse ou chasser tout ce qui bouge ? Procurez-vous un « aspi venin » en pharmacie. Cela limite la diffusion du venin d’une guêpe, frôlons, serpent… (utilisable également sur vous). Entraînez-vous avant pour avoir les bons gestes immédiatement.
  • Les chiens et les chats qui ont la peau fine et fragile sont souvent agressés par le frottement des herbes hautes, par un harnais qui brûle, par des insectes qui piquent, par le soleil qui chauffe… Pour tous ceux-là, ayez sous la main le lait anti-démangeaison Beaphar (disponible à NaturÔpoil). Il a des propriétés antiseptiques et adoucissantes qui soulagent les zones cutanées irritées de nos compagnons.
  • Vous savez certainement qu’un animal qui souffre parce qu’il a par exemple une fracture est un animal qui risque de mordre au moment des soins. Donc, en cas d’accident, ayez avec vous une muselière ! NaturÔpoil en propose toutes les tailles et conseille ses clients sur l’apprentissage du port de la muselière…Pensez-y avant d’être face à cette situation d’urgence !
  • Avez-vous prévu un coupe griffe ? Cela permet de donner les premiers soins sur une griffe cassée à la suite d’une chute, d’une partie de jeu endiablée ou d’une bagarre…Il faut éliminer la partie de la griffe sectionnée, désinfecter et, si le sang coule, comprimer le bout de la patte avec une compresse.

Coupe griffe

4. C’est un détail mais il vous fera gagner de précieuses minutes : le numéro de votre clinique vétérinaire ! Même fermée, elle doit pouvoir vous donner par répondeur interposé le numéro du praticien de garde. Et n’oubliez pas avant de partir en vacances avec votre animal de prendre les coordonnées du vétérinaire sur place !

Attention ! Une trousse de secours sert à donner les PREMIERS SOINS d’urgence ou à soigner les PETITS BOBOS de votre animal. Ne prenez aucun risque, en cas de doute contactez votre vétérinaire !