Conseil pratique

Avril 2009 / URGENCE ! Protégez votre animal !

Dès le printemps, tiques et puces attaquent ! Comment s’en protéger ou s’en débarrasser ?

  • Les tiques

Parasite externe de la famille des acariens, la tique aime les températures entre 0° et 20°, fraîches et humides, pour se reproduire. En campagne, dans les champs, en forêt, au parc…votre animal risque gros. Les maladies transmises par les tiques sont dangereuses.

  • Les puces

Les puces sont des insectes bruns sans ailes, de quelques millimètres. Elles peuvent sauter jusqu'à trente fois leur longueur. Elles vivent une partie du temps cachées dans le pelage de nos compagnons et se nourrissent de leur sang. Les femelles peuvent pondre jusqu’à 50 œufs par jour qui tombent ensuite au sol !


Une seule solution pour protéger votre chien et votre chat : l’application d’un antiparasitaire chimique ou naturel, toutes les 4 à 5 semaines pour les pipettes et sprays, et toutes les 8 semaines pour les colliers.

  • Protection naturelle

Les antiparasitaires naturels existent en spray, en pipette et en collier. Il s’agit d’insectifuge : le produit fait écran entre l’animal sain et les parasites externes. Son action est répulsive.

NaturÔpoil aime les antiparasitaires naturels parce qu’ils sont doux pour nos compagnons, parce qu’ils sont économiques et parce qu’ils protègent aussi des moustiques et des phlébotomes (insectes transmettant la leishmaniose).


  • Protection chimique

Sous forme de pipettes de type « Frontline » ou de pulvérisateurs, les insecticides protègent l’animal en repoussant et en exterminant les parasites externes.

Conseil : préférez le « Frontline Combo » au simple « Frontline ». Ce dernier est moins cher mais moins efficace car non larvicide ! L’habitat reste par conséquent contaminé par les larves et le traitement anti-puces durera longtemps avant de retrouver un animal sain…
NaturÔpoil vous propose des gros conditionnements de « Frontline Combo » : plus économiques et qui durent 6 mois !


ASTUCES !

  • Dans le cas d’une infestation de puces contre laquelle vous devriez employer un insecticide, il existe une solution naturelle : le shampoing « HALTE AUX PUCES ».
    Il est naturel et adapté à un usage fréquent sur chien et chat. Il agit comme un insecticide grâce à ses actifs naturels de Coco, c’est garanti et rapide. Concrètement, les huiles végétales enrobent les parasites d’un film d’huile qui pénètre dans leur système respiratoire et les étouffe en quelques minutes.


  • Quel que soit le mode de traitement antiparasitaire choisi, n’oubliez pas de traiter également votre habitat (sols, paniers, sacs d’aspirateur, voiture, canapés…) ! A NaturÔpoil, des produits antiparasitaires dédiés à l’habitat vous aideront rapidement à traiter un environnement infesté.
  • Vermifuger au moins 1 à 2 fois par an votre animal ! Les parasites externes transportent malheureusement certains parasites internes qui affaiblissent considérablement son organisme… NaturÔpoil vous recommande ses vermifuges naturels, respectueux de l’appareil digestif de nos compagnons.

Mars 2009 / Comment utiliser la muselière ?

Faire découvrir à un chien la muselière n’est pas évident ! Quelques gestes simples permettent un apprentissage doux et efficace.

1 / Choisissez une muselière. NaturÔpoil vous propose en magasin trois types de muselières (plus d’autres modèles sur commande).


Muselière en nylon : économique, lavable, légère.


Muselière avec « bandeau » rembourré autour du museau : résistante, confortable, bonne aération, anneau d’attache sous la gueule pour une utilisation anti-traction similaire aux colliers « Halti ».


Muselière grillagée : acier très robuste, protection anti-rouille, protection mousse au museau, lanières en cuir pleine fleur, aération optimum, utilisation longue durée, l’animal peut boire même muselé.

2 / Prenez la muselière dans la paume de votre main. De l’autre main, tenez une friandise. Placez-la à l’opposé de là où le chien entre sa gueule dans la muselière. Dès que son museau est entré, laissez-le attraper la friandise. Répétez plusieurs fois cette opération.

3 / Approchez la muselière comme précédemment et glissez-la sur sa gueule. Juste quelques secondes. Otez-la puis récompensez-le. Recommencez plusieurs fois jusqu’à pouvoir, sans violence, lui fermer la muselière derrière la tête.

4 / Habituez ensuite votre chien à garder sa muselière dans des endroits, à des moments et pendant des durées différentes.

Conseils :

  • Pour un apprentissage plus rapide : associez la muselière à son départ en promenade ! Vous pourriez être surpris de voir un jour votre chien vous tendre son museau pour vous dire qu’il est pressé d’enfiler sa muselière et de se balader…
  • Ne laissez jamais votre chien muselé plusieurs heures et surtout pas par temps chaud. Optez sinon pour des muselières qui lui permettront de se ventiler correctement, voire de pouvoir également boire (muselière en bandeau ou grillagées).

A noter :

Tous les chiens devraient être sensibilisés à la muselière. Il s’agit d’un geste respectueux de son entourage comme par exemple lors d’un voyage en train (obligatoire), de soins délicats ou d’urgence chez le vétérinaire, de l’arrivée d’un enfant turbulent…

Février 2009 / Faire du sport à votre chat, c’est possible !

En hiver, les chats qui habituellement sortent dans le jardin y vont moins souvent et les chats d’appartement, eux, bougent toujours aussi peu. Résultat ? Des chats qui s’ennuient, qui grossissent et qui peuvent aller jusqu’à faire des dégâts, voire des dépressions (perte d’appétit, chute de poils, marquage de territoire…) !
Venez découvrir toutes sortes d’occupations intelligentes pour votre félin.

  • Il existe des griffoirs originaux pour permettre à votre chat de s’étirer au réveil. Et même des griffoirs d’angles…votre chat n’a-t-il jamais laissé sa petite signature au coin du salon, voire au coin de votre canapé ? Un griffoir de bonne qualité et bien placé contribue nettement à maintenir les chats en forme.


  • Le célèbre Pipolino : est-il encore nécessaire de vous le présenter ? Ce jouet très spécial rend à votre chat son animalité, son instinct de chasse. Le principe est simple : si le chat pousse le Pipolino, ce dernier roule au sol et libère des croquettes. Jouet approuvé par les vétérinaires. Démonstration et explications en magasin.


  • Les arbres à chat vous connaissez. Mais avez-vous le bon ? Celui qui allie sport, détente et postes d’observation ? Les arbres à chat NaturÔpoil sont colorés, originaux et en matière très douce. Mais surtout, ils ont une grande caisse ronde et creuse comme socle. Minet adore s’y cacher pour faire la sieste. Et dès qu’il en sort, il bondit d’une plateforme à l’autre pour arriver au sommet et vous narguer ! Peut-être tapera-t-il au passage cette petite proie qui pendouille au bout de la ficelle ! S’il s’agissait d’une grosse sieste, il ne manquera pas avant toute chose de faire ses griffes sur le tronc de l’arbre à chat.

Et voilà comment réunir tout le nécessaire pour un chat en pleine forme dans un espace réduit : couchage, jeu, poste d’observation (finies vos étagères dévastées…) et griffoir !

Conseil : placer votre arbre à chat NaturÔpoil prés d’une fenêtre pour offrir du divertissement à votre chat.